Initié à l’Art dès son plus jeune âge par Charles MÉNORET, son père,
artiste peintre et musicien classique disparu en 1991, Roland MÉNORET, infographiste de profession poursuit sa longue marche vers l’immortalisation de sa pensée surréaliste. L’atelier de son enfance, les vapeurs de térébenthine, d’huile de lin et de vernis, les libellules multicolores survolant les chevalets, un univers de sensibilité sensorielle, de lumière, de couleurs
et d’odeurs irremplaçables.

Il étudie aux Beaux-Arts de Cholet puis Nantes et se dirige dans ses propres oeuvres vers le surréalisme. Près de 30 années de créations graphiques l’ont conduit à recréer un monde de la pensée afin de redonner vie à l’immatériel,
aux rêves, au subconscient...
Roland MÉNORET réalise des huiles, des aquarelles, des encres, mais également des sculptures, des gravures ainsi que des écrits surréalistes.

1993 voit sa première grande exposition au Grand Palais à Paris. Suivront le salon Europa en 1996 à Bruxelles, la galerie Marabelló à Barcelone…

Si Roland MÉNORET se dirige actuellement vers une peinture plus graphique
et plus spontanée, il ressort néanmoins que l’âme de ses tableaux nous offre toujours par ses couleurs et ses formes, l’esprit d’une gaieté enfantine que chacun aimerait conserver.